En-tete pour impression
Accueil  > Les astuces  > 

Les bienfaits de la natation

Les Astuces G20

Les Astuces G20

Les bienfaits de la natation
Les bienfaits de la natation
Imprimer l'astuce

Aquagym, aquabike, yoga aquatique ou "simple" nage, toute personne peut pratiquer un sport aquatique.

Pour en retirer le maximum de bienfaits, il est conseillé de pratiquer ce sport 2 à 3 fois par semaine.

Parce que ce sport n'a pas d'impact sur les articulations et sur le dos, il peut être adopté à tous âges.
Des études ont d’ailleurs démontré que la pratique d’une activité aquatique apaise les douleurs liées à l’arthrite et à l’arthrose tout en renforçant les articulations. En pratiquant ce type de sport, les personnes en bonne forme physique se prémuniront contre d’éventuelles douleurs aux articulations.  

De plus, avec l'effet d’apesanteur que l'on ressent lorsque l'on est dans l'eau, on peut travailler l'ensemble des muscles tout en douceur. Une pratique régulière de la natation permet de tonifier les muscles des bras, des jambes et du tronc.

Quelle nage pour quel effet ?

La brasse
Elle sollicite principalement les biceps, les pectoraux, les abdominaux et les mollets.

Le crawl
Ce type de nage permet de tonifier l’ensemble des muscles : bras, épaules, jambes, poitrine et abdos.
Facile à exécuter, le crawl permet de nager rapidement. Pendant que les jambes effectuent un battement en alternance, les bras sont, tour à tour, hors de l’eau. La paume de la main doit se trouver face à l’eau au moment d’y plonger afin de favoriser la propulsion.

Le dos crawlé
Cette pratique permet de travailler efficacement les muscles du dos. Les mouvements sont les mêmes que pour le crawl à l’exception que le dos fait face à l’eau plutôt que la poitrine. La difficulté majeure du dos crawlé est de demeurer dans la trajectoire initiale. 

Le papillon
Les mouvements d’ondulation de la nage de type papillon permettent de muscler en profondeur les abdominaux. C’est toutefois la technique la plus difficile à maîtriser car elle nécessite une coordination parfaite.
Les jambes doivent onduler de façon à propulser le tronc hors de l’eau. Au moment de sortir de l'eau, les bras sont ouverts en forme de U et ce sont les paumes qui doivent replonger en premier. Une fois que les bras ont pénétré dans l’eau, ils doivent être repoussés vers la taille.

 

En plus de faire appel à l’ensemble des muscles du corps, la natation sollicite l’appareil respiratoire et les capacités cardiovasculaires. Il s’agit de l’une des activités physiques les plus efficaces pour améliorer le retour veineux. En raison de la contraction et de la décontraction des muscles, les différents mouvements effectués favorisent la circulation sanguine tout en limitant la rétention d’eau. Cela est particulièrement bénéfique pour les jambes qui en sont fréquemment affectées. En nageant régulièrement, le cœur offrira une puissance et une résistance accrues.