En-tete pour impression
Accueil  > Les astuces  > 

Bien dormir

Les Astuces G20

Les Astuces G20

Bien dormir
Bien dormir
Imprimer l'astuce

Voici quelques conseils afin de faciliter à la fois l’endormissement et la qualité de votre sommeil.

La chambre
Elle doit être silencieuse, sombre, inspirante et apaisante. Ne la chauffer pas trop, la température idéale se situe autour de 18 °C. N’hésitez pas à dormir la fenêtre ouverte.

Optez pour la régularité et les routines
- Attendez d’avoir sommeil avant de vous coucher. Si vous n’êtes pas fatigué, faites une activité de détente en attendant que le sommeil vous gagne.
Essayez de vous lever à peu près à la même heure chaque matin, même les jours de congé. Cela aide à régulariser l’horloge biologique et facilite l’endormissement, le soir venu.
- Avant d’aller au lit, vous pouvez lire (quelque chose de léger), écouter de la musique, méditer, prendre un bain, etc. Si possible, ayez la même routine soir après soir. Évitez la lumière vive.

Les exercices physiques
À condition qu’il soit pratiqué régulièrement, ils facilitent l’endormissement et rend le sommeil plus profond. Par contre, un exercice intense et inhabituel peut empêcher de bien s’endormir. Il faut aussi éviter de faire de l’exercice de deux à trois heures avant le coucher, sous peine de nuire au sommeil. L’idéal est de s’activer en fin d’après-midi ou en début de soirée.

Les repas
Evitez de vous coucher en ayant faim mais également en ayant trop mangé. Votre dernier repas devrait être terminé de deux à trois heures, sinon plus, avant d’aller au lit.

La caféine et la nicotine
- Pour bien dormir, il vaut mieux limiter la consommation de nicotine, qui est un stimulant, surtout à l’approche du coucher.
- Il en va de même avec la caféine (café, thé, chocolat, boissons énergisantes, colas). C’est d’autant plus important le soir, car la caféine demeure dans le corps en moyenne de trois à cinq heures. Mais certaines personnes en ressentent les effets jusqu’à 12 heures. De plus, même quand la caféine n’empêche pas de dormir, elle peut malgré tout dérégler les cycles de sommeil et réduire la quantité de sommeil profond.

L'alcool
Même s’il peut faciliter l’endormissement, l’alcool réduit la qualité du sommeil, à cause entre autres des réveils multiples (souvent inconscients) qu’il provoque. De plus, il dérègle les cycles de sommeil et accentue souvent les ronflements et les problèmes d’apnée du sommeil. S’en suit une nuit moins reposante et moins régénératrice.

 

 

Source : Passeport Santé

Les précédentes astuces