Accueil  > Les temps forts du moment  > 

juin 2019

Apéritif dînatoire

Apéritif dînatoire

Le 21 juin, c’est la fête de la musique… mais c’est aussi le solstice d’été. Et qui dit solstice d’été dit journée la plus longue de l’année. Ça se fête non ?
Si le temps le permet, c'est l'occasion de passer de bons moments dehors entre amis autour d'un apéritif dînatoire. Voici quelques idées recettes rapides pour profiter pleinement de cette soirée.

Tartines feta/tomates/basilic
Faites griller de grandes tartines de pain et étaler dessus des dés de feta, des petites cubes de tomates fraîches et, pour la décoration en plus du goût, ajoutez une ou deux feuilles de basilic.

Croutons saumon fromage frais
Sur des croutons, étalez une bonne couche de fromage frais type Saint Moret et ajoutez quelques morceaux de saumon fumé. En guise de décoration, vous pouvez ajouter quelques baies roses.

Rillettes de thon
Mélangez 300 g de thon égoutté avec 150 g de Saint Moret. À cela, ajoutez le jus d'un citron, 1/2 échalote ciselé, 1 cuillère à café de vinaigre et quelques brindilles de ciboulette ciselées. Mélangez bien le tout et placer au frais au moins 2 heures avant de servir. Vos convives pourront les déguster avec des grissinis ou sur des tartines de pain grillées.

Brochettes de tomates mozzarella
Alternez sur des piques en bois, tomates cerises, billes de mozzarella et feuilles de basilic. Variante : remplacer la mozzarella par des dés d'emmental et les feuilles de basilic par des herbes de provence.

Amuse-bouches de melon et jambon cru
Coupez votre melon en petits morceaux et entourez les de jambon cru. Piquez ensuite des cure-dents dans chaque morceau pour en faire des bouchées.

Feuilletés de saucisses
Prenez une pâte feuilletée que vous découpez en quatre quarts. Déposez une première saucisse et enroulez-la dans la pâte. Faites de même avec les autres saucisses. Les 4 premières saucisses se font sans problème, pour les autres coupez-les en morceaux pour utiliser les chutes de pâte. Réservez au réfrigérateur pendant 15 minutes. Tranchez ensuite chaque saucisse entourée de pâte en morceaux égaux que vous déposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four pendant 15 minutes.

Champignons de Paris au Boursin
Prenez de gros champigons de Paris et ne gardez que la tête. Épluchez-les et citronnez-les immédiatement pour ne pas qu’elles s’oxydent. Déposez un première tête dans une assiette et à l’emplacement du pied, déposez un cube fromage. Maintenez-le en place à l’aide d’une pique à brochette. Procédez de la même façon pour tous les autres champignons. Cela fonctionne également très bien avec de la feta.

Chips de légumes
Préchauffez votre four à 80°C. Lavez des carottes (oranges, violettes, jaunes), pommes de terre à chair ferme et séchez-les bien. Coupez les pommes de terre en fines rondelles et les carottes en fines lamelles (dans le sens de la longueur) à l’aide d’une mandoline. Disposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. Badigeonnez d’huile d’olive toutes les lamelles de légumes. Espacez les morceaux de légumes et les feuilles de persil plat sur la plaque. Enfournez pour 1 heure à 1h 15 dans le four préchauffé. Dès le séchage terminé, récupérez les chips de légumes et salez-les. Les chips sont prêtes à être dégustées.

Légumes frais
Radis, tomates cerises, choux-fleurs ou encore concombre, ils sont les bienvenus crus, natures ou à tremper dans une petite sauce crudité.

Brochettes de fruits
Pensez-y, ces brochettes sont faciles à réaliser et sont souvent très appréciées pour leur fraîcheur. Tous les fruits et associations sont possibles, vous n'avez que l'embarras du choix !

L'histoire de Roland Garros

L'histoire de Roland Garros

Celle-ci commence en 1891 à Paris, sous le nom de Championnat de France international de Tennis. Organisé sur des terrains en herbe au Racing Club de France, il ne se déroule que pendant une journée avec 5 participants. Battu par un anglais lors de la première édition, c’est un français qui s’impose en 1892.

Très rapidement (dès 1897), des tournois féminins sont organisés. Le tennis est donc un des premiers sports, après l’équitation, qui inclut rapidement dans des événements internationaux la participation des femmes.

À partir de 1902, le championnat évolue en créant le tournoi de double mixte, puis en 1907 le double dames. Mais en 1912, l’émergence des tournois sur terre battue font de l’ombre à l’événement français qui tombera aux oubliettes jusqu’en 1923, avant d’avoir une dernière édition en 1924 au Stade Français.

En 1925, Les Internationaux de France de tennis apparaissent enfin, et se jouent au Stade de France dans le parc de Saint-Cloud ou au Racing Club de France jusqu’en 1927. Suite à la victoire de la coupe Davis par les Quatre Mousquetaires français (Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet, René Lacoste), le Stade de Roland-Garros est construit pour organiser une sorte de revanche. Ainsi naît l’événement que nous connaissons aujourd’hui.

Dans un premier temps, le tournoi n'est ouvert qu'aux amateurs, avec la victoire notamment des Quatre Mousquetaires français. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre Mondiale que les professionnels du tennis commencent véritablement à s’imposer.

Après la guerre et jusque dans les années 1960, le tournoi est dominé par les figures américaines, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Ce sont ensuite les australiens qui mènent le jeu. La grande histoire de Roland-Garros sera marquée par la suprématie suédoise avec la victoire de Björn Borg en 1974 et jusqu'en 1981 !

Quasiment entièrement professionnels (comme pour les Jeux Olympiques), le tournoi se déroule traditionnellement la dernière semaine de mai et la première semaine de juin au Stade Roland-Garros.

Roland-Garros reste quand même un des grands événements du tournoi du Grand Chelem. Il vient clore la saison sur terre battue avant l’ouverture de celle sur gazon et reste le tournoi certainement le plus prestigieux, car ancien, et le plus exigeant au niveau physique.